Pont transfrontalier sur le Rhin, un peu belge

© Cyrille THOMAS / ATELIER MARC BARANI

Les bourgmestres de Strasbourg (France) et Kehl (Allemagne) ont inauguré fin avril 2017 un nouveau pont sur le Rhin. Ce pont métallique offre une liaison transfrontalière multimodale entre Strasbourg du côté français de la frontière, et Kehl du côté allemand: voie piétonne, voie cyclable et tramways. C’est en décembre 2012 que la société Arcadis, en tant que membre d’un groupement, s’est vu confier par la Compagnie de Transport Strasbourgeoise le pilotage de la conception et la maîtrise d’œuvre du projet.

Arcadis et Marc Barani Architectes étaient chargés de la conception de l’ouvrage. La pose des tabliers du pont a nécessité de prévoir, plusieurs mois en amont, l’arrêt du trafic sur le Rhin durant une journée, fleuve pourtant le plus exploité en Europe pour la circulation fluviale de marchandises.

D’une longueur de 290 mètres et d’une largeur de 16 mètres, ce pont est un ouvrage d’art de type bow-string, fabriqué en Belgique par Victor Buyck Steel Construction à Eeklo, et a été transporté ensuite par voie d’eau sur site à Strasbourg.

Il permettra de développer les liaisons transfrontalières, de diminuer la circulation routière existante tout en améliorant le confort et la sécurité de la mobilité piétonne, cycliste et ferroviaire urbaine. Les rives du Rhin s’en trouvent aussi valorisées.

« Ce n’est pas tous les jours que l’on construit un pont vers l’Allemagne », commente Alain Fontanel, Président de la Compagnie des Transports Strasbourgeoise. « Ce pont est un symbole européen pour la ville de Strasbourg, un signe important pour la notoriété de l'eurométropole, le temps fort du projet d'une ville qui se construit à 360° et qui ne tourne plus le dos à l'Allemagne ».

Les membres d'Infosteel : Victor Buyck Steel Construction, Stendess et Arcadis ont participé à ce projet.

www.arcadis.com